publié le Histoire

10 informations que vous ne connaissez pas sur Augustin Trébuchon

Augustin Trébuchon
Portrait Seb
Sébastien ORTEGA-DUBOIS Amoureux du patrimoine et photographe amateur

Le matin du 11 novembre 1918, lors de la dernière offensive de la Grande Guerre à Vrigne-Meuse, Augustin Trébuchon tombe au champ d’honneur à 10h50, soit 10 minutes avant que le cessez-le-feu ne soit sonné. J’ai compilé pour vous 10 informations que vous ne connaissez pas sur Augustin Trébuchon.

 

#1

Tué 10 minutes avant le cessez le feu…

Tombé au front 5 heures après la signature de l’armistice à Rethondes, il est tué 10 minutes avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu fixé à 11 heures.

 

#2

pour une histoire de soupe

Lorsque la rafale de mitrailleuse fauche Augustin Trébuchon, alors agent de liaison, il portait un message ordonnant aux combattants de décrocher vers Dom-le-Mesnil pour la soupe prévue à 11 heures 30.

 

#3

Une seule permission

Durant toute la Grande Guerre, Augustin Trébuchon n’est revenu qu’une seule fois en permission en 1917.

 

#4

Berger de Lozère…

Avant la Grande Guerre, Augustin Trébuchon était berger dans la Lozère.

 

#5

et accordéoniste

Augustin Trébuchon jouait de l’accordéon et animait des bals populaires dans sa région.

 

#6

Soutien de famille engagé dans l’armée

Aîné d’une fratrie de 6 enfants, Augustin Tébuchon devient soutien de famille après la perte de ses parents. N’ayant de ce fait aucune obligation de partir à la guerre, il s’engage toutefois dans l’armée le 4 août 1914, à Mende.

 

#7

Tué le 10 ou le 11 novembre ?

Bien qu’étant le dernier poilu mort au combat le 11 novembre 1918, la croix de la tombe d’Augustin Trébuchon indique le 10 novembre 1918.

 

#8

« Il les aura toutes faites ! »

Augustin Trébuchon a participé à la plupart des célèbres batailles de la Première Guerre mondiale : la bataille de la Marne, Verdun, l’Artois et la bataille de la Somme.

 

#9

Sans descendance

Décédé à l’âge de 40 ans, Augustin Trébuchon n’a laissé aucun descendant.

 

#10

Honoré à Rethondes et Vrigne-Meuse

Il existe un jardin à la mémoire d’Augustin Trébuchon à Rethondes. Il est enterré non loin du champ de bataille où il a perdu la vie à Vrigne-Meuse dans les Ardennes.

 

Source : horizon14-18.
Plus d’information sur le tourisme de mémoire en Ardenne.

À propos de l'auteur
Portrait Seb
Sébastien ORTEGA-DUBOIS Amoureux du patrimoine et photographe amateur

    L’Ardenne, c’est mes racines. Je suis né à Sedan, j’ai grandi au rythme des animations médiévales du Château-Fort. Sedan et l’Ardenne renferment des pépites qui n’ont rien à envier à d’autres destinations touristiques. Être ambassadeur de l’Ardenne, c’est pouvoir révéler ces pépites et faire connaître l’Ardenne.

    Vos commentaires

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *