Deux coeurs pour une ville

Chef-lieu des Ardennes françaises et porte sud de l'Ardenne, Charleville-Mézières est un carrefour d'échanges commerciaux, depuis le Moyen-Âge, entre les pays du nord de l'Europe et la France. Créée en 1606 par un prince d'origine italienne, Charles de Gonzague, elle est dessinée à l'italienne, dans un pur style baroque. Une ville d'art et d'histoire qui accueille tous les deux ans le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes et abrite une des rares écoles de marionnettes au monde. Elle regorge de bien d'autres richesses… Retrouvez la vie et l'œuvre géniale d'Arthur Rimbaud, né à Charleville en 1854, au musée qui lui est dédié, à la Maison des Ailleurs ou à la Médiathèque « Voyelles ». Laissez-vous raconter avec brio l'histoire du territoire par le superbe Musée de l'Ardenne.

charles-de-gonzague-credit-OT

Le rêve d'un prince...

Charles de Gonzague va donc hériter de ces terres en devenant Prince d’Arches, petite principauté souveraine aux confins du Royaume de France, à la frontière du Saint Empire Germanique. Charles de Gonzague se lance dans un projet ambitieux : créer une ville neuve  dédiée au commerce et à l’artisanat. La fondation en est décrétée le 6 mai 1606.

Une ville harmonieuse

La ville sort de terre en un peu plus de 25 ans, construite en pierre de taille ocre de Dom-le-Mesnil, briques rouges, ardoises bleues. Elle devient très vite le nouveau centre économique de l'Ardenne. Ces trois couleurs, le bleu des ardoises, le jaune de la pierre de Dom et le rouge des briques, forment l'étendard de la ville. Après le départ de C. Métezeau en 1620, c’est l’architecte local Claude Briau qui achève la construction, notamment celle du grand moulin banal appelé aussi Porte de Liège, porte d’accès symbolique sur la Meuse, aujourd’hui Musée Rimbaud.

La ville s'étend le long de trois méandres successifs de la Meuse qui s'encaisse et butte ici contre le massif de l'Ardenne. Le fleuve marque la topographie et l'histoire de la ville : rupture entre les quartiers, passage obligé sur les ponts, autrefois  utilisée comme barrière défensive contre les envahisseurs, la Meuse est très vite devenue une voie de communication privilégiée pour le commerce et les échanges.

Charleville et Mézières fusionnent le 1er octobre 1966. Les villages Etion, Le Theux, Mohon et Montcy-Saint-Pierre viendront s'ajouter pour former la ville de Charleville-Mézières.

 

Un patrimoine qui sert d'écrin aux grands événements

Charleville-Mézières est une ville vivante. Au gré des saisons et de la programmation culturelle, la Place Ducale accueille des manifestations d'intérêt régional, national, voir international comme le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes. A Mézières, l'éco-festival Cabaret Vert attire tous les ans des milliers de festivaliers.

Charleville Mézières