Marcher dans les pas du Poète :

Un parcours de visite permet de découvrir la ville de Charleville-Mézières en empruntant les pas de l’hommes aux semelles de vente. Ce parcours est depuis quelques années ponctués d’œuvre d’art permettant de regarder différemment la ville qui a vu naître un des plus grands poètes français.

Le parcours historique permet de découvrir les lieux fréquentés par Arthur Rimbaud durant son enfance et son adolescence. Outre le musée Arthur Rimbaud et la maison des Ailleurs, maison d’adolescence du poète, on découvre avec cette balade pédestre sa maison natale, le collège qu’il a fréquenté, l’ancien institut Rossat, ou encore le square de la gare qui lui a inspiré le poème "A la musique". Ce parcours se termine par le cimetière de Charleville ou il a été inhumé en 1891.

Ce parcours est régulièrement enrichi par la mise en place ou la création d’art contemporain. En 2011, les chaises-poèmes de Michel Goulet sont venues habiller le quai Rimbaud, entre le musée et la maison des Ailleurs. En 2017, c’est la sculpture "Rimbaud" en forme de coeur de Michel Gillet, qui s’est installée dans le square de la gare aux côtés du buste présent lui depuis 1901.

 

Ophélie par Mehdi Amghar, Alias Dizat - ©French_voyager
Ophélie par Mehdi Amghar, Alias Dizat - ©French_voyager

Ophélie par Mehdi Amghar, Alias Dizat - ©French_voyager

Ophélie par Mehdi Amghar, Alias Dizat - ©French_voyager

Les fresques 

Depuis 2015 ce parcours s’enrichit progressivement d’œuvres de grandes ampleurs, des fresques mettant en valeur les textes du poète sur différents murs de la ville.

"Voyelles", "Ophélie", "Le Dormeur du val", ces trois poèmes de Rimbaud sont désormais lisibles par tous en se baladant dans les rues de Charleville-Mézières. Les œuvres du collectif carolomacérien Creatif Color ou de l’artiste lorrain Rodes qui les accompagnent permettent un autre regard sur ces textes et une redécouverte par le plus grand nombre. D’autres fresques viendront prochainement compléter ce parcours Rimbaud contribuant à la découverte conjointe de la ville et du poète local. 

Le Dormeur du Val d'Arthur Rimbaud par Dorian Jaillon, alias Rodes - ©French_voyager
Le Dormeur du Val d'Arthur Rimbaud par Dorian Jaillon, alias Rodes - ©French_voyager

Le Dormeur du Val d'Arthur Rimbaud par Dorian Jaillon, alias Rodes - ©French_voyager

Le Dormeur du Val d'Arthur Rimbaud par Dorian Jaillon, alias Rodes - ©French_voyager

Les Chaises-Poèmes

En octobre 2011, 18 chaises-poèmes de l’artiste québécois Michel Goulet ont pris place sur le quai Arthur Rimbaud. Elles renvoient à des fragments de textes de Rimbaud et à des extraits proposés par des poètes venus en résidence à Charleville-Mézières. Ces chaises, œuvres d’art, sont aujourd’hui un moyen de liaison entre le musée et la maison des Ailleurs.

Les chaises-poèmes du quai Rimbaud à Charleville ©Laëtis

Les chaises-poèmes du quai Rimbaud à Charleville ©Laëtis