VRIGNE MEUSE

Carré militaire de Vrigne-Meuse

Ici est tombé le dernier poilu, Augustin Trébuchon

Lieu de la dernière offensive voulue par le Maréchal Foch les 10 et 11 novembre 1918, c'est ici que fut sonné le cessez-le-feu par le soldat 1ere classe DELALUQUE. La dernière victime officielle de la Grande Guerre, Augustin-Joseph TREBUCHON, tombé 17 minutes avant le cessez-le-feu, est enterré dans le cimetière communal de Vrigne-Meuse.

Carré des Morts :
Le carré français des morts du 11 novembre 1918 de Vrigne-Meuse se trouve dans le cimetière communal situé autour de l’église. Groupées autour du Monument aux Morts de la commune les tombes de 18 soldats du 415e RI, dont celle d’Augustin Trébuchon, dernier mort français de la Grande Guerre.


Galerie Photos